Nouveau fer de lance de Microsoft, Windows 8 est disponible depuis le 26 octobre dernier. Faut-il garder son système d’exploitation (OS) actuel ou bien passer à Windows 8 ? Certes, les nouvelles fonctionnalités sont tentante, mais sachez rester prudent. Voici les pours et les contres de ce nouveaux Windows.

4 raisons de migrer vers Windows 8 …

Peu de ressources nécessaires

Windows 8 c’est tout d’abord un système d’exploitation pensé pour fonctionner sur des configurations modestes. Ainsi, la configuration minimale requière 1Go de RAM et processeur 1GHz. Outre les faibles besoins matériels, Windows 8 est aussi lancé à petit prix. Il faut compter 29,90 € pour passer à Windows 8 Professionnel depuis une machine Windows 7, Vista ou XP SP3. Ce tarif restera valable jusqu’au 1er janvier 2013.

L’interface enrichie

L’application « Bureau » a été enrichie de nouvelles fonctionnalités. Tout d’abord, l’explorateur Windows bénéficie à présent du Ruban inauguré avec Microsoft Office 2007. Le gestionnaire des tâches fait aussi peau neuve pour devenir plus intuitif. De plus, Microsoft fait (enfin) évoluer son système de copie de fichier : il est possible désormais de mettre en pause ou encore de lancer plusieurs copies de fichiers en simultané et de suivre leur progression dans une seule et même fenêtre. Enfin, Microsoft a amélioré la gestion du double écran : affichage de la barre d’état sur les deux bureaux ou cohabitation Bureau/Application (Mais impossibilité d’afficher une application sur chaque écran).

Identification unique

C’est, avec la nouvelle interface, une des grandes nouveautés de Windows 8. Le système vous invite dès son installation à vous identifier avec une adresse électronique d’un compte Hotmail, MSN, Xbox Live, ou Windows Phone. L’intérêt ? Retrouver toutes ses paramètres, son environnement (Bureau et page Démarrer), ses contacts, ses mails ainsi que ses fichiers stockés sur Skydrive (photos, vidéos, documents…) sur n’importe quelle machines sous Windows 8.

L’interface Modern UI

Après un temps d’adaptation à cette nouvelle interface plus ou moins long, Windows 8 se révèle performant et agréable à utiliser avec ses graphismes sans fioritures, sa lisibilité et ses multiples astuces de navigation et de personnalisation. Ce nouvel OS est aussi plus stable, plus sécurisé et l’intègre de nombreux services Web et des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Linkedln…).

… et 4 raisons de garder son OS actuel

Un Market Place et une identification unique

L’ouverture logicielle qui faisait la force de Windows est en passe de disparaitre ! En effet, Windows 8 est atteint du syndrome de la pomme : Une fermeture du système, un contrôle de A à Z. Ainsi, ce nouveau Windows intègre un système d’identification unique (décrite plus haut) ainsi qu’une une bibliothèque d’applications gérée par Microsoft. Plus de sécurité pour moins de liberté, à l’instar d’Apple, Microsoft désire contrôler l’utilisation de son système : Si sur Pc, l’installation de logiciels tiers est encore possible, celle-ci est impossible sur Windows 8 RT (pour tablettes).

Tactile et interface Modern UI

Si la nouvelle interface Modern UI est un argument pour adopter Windows 8, c’est aussi un argument pour rester son OS actuel. En effet, l’interface Modern UI et ses tuiles sont pensées pour une utilisation tactile et donc n’ont pas leur place sur un ordinateur de bureau. Mais cela reste très subjectif et certains trouveront cette interface adaptée aux PC.

Changement

Règle n°1 de l’informatique : « Quand tout va bien, ne touche à rien ! ». En vingt ans, Windows est devenu le système le plus démocratisé, équipant presque 90% des PC du monde. Mais depuis Windows 95, l’expérience utilisateur, les menu, les réglages, tous est resté inchangé permettant la prise en main rapide d’une nouvelle version de Windows. Mais Windows 8 met tout par terre : plus de menu Démarrer, un mélange applications/logiciels, une nouvelle barre latérale (Charm Bar), des tuiles, un double panneau de configuration … Le pari du changement fait par Microsoft peut en stopper plus d’un.

Trop tôt ?

Avec l’avènement des smartphones et tablettes, les OS ont tendance à converger. Et si Apple reste prudent en ajoutant simplement de nouvelle fonctionnalité à Mac OS, Microsoft n’y va pas par quatre chemins et fait le pari d’avoir un seul et même OS. Cependant, même si cette convergence entre les systèmes d’exploitation sera une nécessité dans les années à venir, elle ne l’est pas aujourd’hui : le tactile n’a pas encore sa place sur les PC. Néanmoins, Windows 8 RT pour tablettes pourrait réserver de très bonnes surprises.

Sources : Clubic.com