Le « Média Center » désigne les disques dur et les TV connectés, comme par exemple les TV d’Apple ou de Google, les lecteurs multimédia, mais aussi les box TV de opérateur. Successeur du lecteur DVD, le « Média Center » permet de regarder la TV, lire ses films et ses enregistrements et naviguer sur internet. Cependant, de nombreux problème se pose, notamment à cause des formats vidéo supporté, mais aussi parce que leur utilisation est trop restreinte. Pour pallier à ces inconvénients, vous pouvez opter pour un PC Home Cinéma.

Matériel
500 euros
1 2 3 4 5
Temps estimé : 1 à 2 heures
Il vous faut : Une config PC silencieuse et adaptée à la vidéo HD, un boîtier HTPC et des périphériques sans-fil

Le PC Home Cinéma est destiné à votre salon, c’est pourquoi les composants de cet ordinateur qui se placera à coté de votre écran TV doivent être sélectionnés avec soin. Performances multimédia, silence et esthétisme sont les maitres mots de ce PC, et ce guide vous permettra d’assembler votre « Média Center ».

Les performances d’un PC Home Cinéma

Afin de profiter de vos films, vos musiques et vos photos sur un écran TV full HD, votre configuration Home Cinéma ne peut pas embarquer n’importe quels composants.

Stocker les fichiers multimédia

Le premier rôle de votre PC Home Cinéma est de regarder vos films. Mais, vous pourrez aussi vous en servir pour lire de la musique ou visionner vos photos. De plus, vous voudrez sans doute enregistrer les programmes TV que vous souhaitez. C’est pourquoi un disque dur de 1 To me semble être le minimum requis. Pour plus de souplesse, vous pouvez opter pour un disque de 1 To ou 3 To.

Il ne faut pas oublier aussi que votre PC sera doté d’un système d’exploitation tel que Windows ou Linux, sur lequel vous installerez un logiciel Média Center. Pour ce dernier, je vous conseille de vous équiper d’un SSD : le prix au Go est à présent raisonnable pour un gain de vitesse conséquent. Pour la capacité, 40 Go suffirons puisque le PC n’est pas destiné à recevoir de nombreux logiciels.

Enfin, parlons un peu de la sécurité. C’est au bon vouloir de chacun mais je soulignerais le fait que vous allez stocker tous vos films, musiques, photos et enregistrement sur votre disque de stockage. Imaginez si ce dernier venait à lâcher : 1 To de données volatilisé … Solution, vous pouvez effectuer des sauvegardes périodique sur un disque dur externe. Mais vous pouvez aussi opter pour le RAID1 qui consiste à avoir deux disques physiques, image l’un de l’autre : si un disque décède, il vous suffit de le remplacer et aucunes de vos données ne sera perdues.

Décoder le contenu multimédia

A présent que vous avez tous vos fichiers multimédia sur un disque dur, il faut les décoder et les afficher à l’écran. C’est le travail du processeur et des puces son et vidéo. Pour le processeur, les nouvelles architectures avec cœur graphique vous feront faire l’économie d’une carte graphique. Si vous ne projeter pas de visionner des films HD en 1080p, un Intel Pentium Gxxx ou un AMD A4-3xxx fera l’affaire. Pour du contenu en haute définition, je vous conseille de monté en gamme et d’opter pour un Intel Core i3 21xx ou un AMD A8-3xxx.

Mais vous pouvez choisir un processeur quelconque, dans la même gamme que ceux précédemment cités, et y ajouter une carte graphique dédiée. Pour celle-ci, un modèle milieu de gamme est suffisant, telles que la AMD Radeon HD 64xx ou la NVidia GT 6xx. Un refroidissement passif et une vigilance vis-à-vis du format sont nécessaires, plus de détails dans les deux chapitres suivants. Au tour de la mémoire vive : 2 Go minimum, 4 Go pour plus de confort. La DDR3 est maintenant largement répandue et quant à la norme, tout dépend de celles supportées pas la carte mère que vous choisirez. Pour la lecture des DVD, voire des Blu-ray, je vous conseille de prendre un lecteur Blu-Ray pour pouvoir lire un maximum de disque.

Enfin, vous pouvez ajouter des cartes d’extension. Premièrement, une carte tuner TNT peut vous permettre de regarder la télévision sans passer par un appareil tiers. Vous pouvez aussi insérer une carte son, mais à moins que vous soyez un grand mélomane, la carte son 7.1 intégrée à la carte mère est amplement suffisante. Toutefois, si vous projetez de brancher votre PC Home Cinéma sur votre chaîne Hifi, une carte son peut apporter la connectique necessaire.

Le silence

Il est de réputation qu’un ordinateur soit bruyant, et quoi de plus agaçant que de regarder un bon film avec un ronron permanent en bruit de fond. Le but est donc de diminuer au maximum les nuisances sonores. Pour cela, il faut un PC qui chauffe peu et un minimum de ventilation.

Je vous en parlais un peu avant, si jamais vous optez pour une carte graphique, le refroidissement passif et obligatoire. Mais il est préférable de se passer de carte graphique et de choisir un processeur qui intègre la partie vidéo. Et pour le processeur, il faut privilégier ceux à basse consommation : non content de vous faire faire des économies d’énergie, ils dégagent moins de chaleur et sollicite donc moins les ventilateurs. Chez Intel, ce sont les Séries T qui ne dépassent pas 35W, et chez AMD, il n’en existe pas en dessous de 65W.

Vous avez donc un ventilateur, celui du processeur. Il n’est pas nécessaire d’en ajouter un au boîtier sauf si ce dernier est de petite taille. Enfin, celui de l’alimentation peut être supprimé, ou au moins silencieux. La meilleure solution, bien que couteuse, est ce choisir une alimentation passive, mais si votre budget est réduit, un modèle silencieux fera l’affaire.

L’esthétisme

Quoi de plus laid qu’une tour PC à côté du dernier écran plat tendance ? Il est clair qu’un boîtier de PC traditionnel ne trouvera pas sa place dans votre salon, mais il existe des boîtiers dits HTPC aux allures de chaines Hifi.

Cependant, il faut prêter attention au format des cartes d’extension si jamais vous désirez ajouter une carte graphique ou une carte son, car certain de ces boîtier son moins haut que le standard et requièrent des cartes spécifiques. Attention aussi à la hauteur du ventilateur pour processeur.

Enfin, l’aspect du boîtier HTPC revient au jugement subjectif de chacun.

Conclusion

Un PC Home Cinéma ayant un rôle précis, n’importe quel composant ne convient pas pour un tel ordinateur. En résumé, voici la fiche technique d’un PC « Home Cinéma » :

500 euros
Matériel
  • Processeur Intel Pentium G6xxT ou Core i3 21xxT
  • Mémoire vive 4 Go DDR3
  • Disque dur 1 To SATA Revision 3.0 (6 Gb/s)
  • Disque SSD 40 Go SATA Revision 3.0 (6 Gb/s)
  • Carte graphique Aucune de préférence
  • Carte son Pour les mélomanes
  • Alimentation Passive de préférence, ou silencieuse
  • Boîtier HTPC
  • Lecteur optique lecteur Blu-Ray/DVD/CD

Ne reste plus à présent qu’à monter cette configuration. Si vous avez besoin d’aide pour le montage, je vous encourage à jeter un œil au Guide de Montage PC.

Ajouter à ce PC un télécommande afin de pouvoir le piloté depuis votre canapé. Il existe aussi des clavier/trackPad afin d’utiliser pleinement votre PC Home Cinéma.