L’alimentation est la première responsable des maux d’un PC et pour cause : malgré son importance, elle est souvent négligée devant les autres composants pour des raisons budgétaires. Et pourtant, c’est elle qui assure le fonctionnement de tous les composants.

Une partie technique …

La Puissance de l’alimentation

Le premier critère de choix d’une alimentation est sa puissance. Elle est déterminée par les composants que vous avez choisis pour votre PC. Il convient donc de sélectionner une alimentation en dernier lieu lorsque vous entreprenez l’achat d’une configuration. Si votre configuration est musclée, une alimentation puissante est requise pour assurer un bon fonctionnement du PC. Si vous opter pour un ordinateur plus modeste, une alimentation surpuissante n’est pas indispensable. Ainsi, une configuration destiné à un usage bureautique (Internet, traitement de texte …) ne requière pas de puissance démesurée : 350 watts suffisent. Dans le cas d’un ordinateur polyvalent et familiale, qui comprend, dans la plus part des cas, une carte graphique dédiée qui nécessite plus de puissance, vous aurez besoin de 500 watts. Enfin, si vous faite le choix d’une configuration haut de gamme, comprenant une carte graphique plus puissante (voire plusieurs !), un processeur plus performant et parfois de multiples disques durs, alors votre alimentation approchera les 800 watts. Le choix de la puissance est délicat : à la fois assez mais pas trop. Afin d’estimer l’alimentation adaptée à votre configuration, des outils en ligne permettent de se faire une idée comme celui d’Asus. Dans l’idéal, la consommation totale des composant de doit pas dépasser 60-70% de la puissance de l’alimentation. A noter aussi que quelques watts supplémentaires permettent d’envisager une possible évolution de la configuration.

Certification 80 Plus

La politique actuelle en matière d’économie d’énergie a poussé les constructeurs à améliorer le rendement de leurs alimentations. Aujourd’hui, la quasi-totalité des alimentations sont certifiées 80 Plus mais plusieurs niveaux de performance existent.

La certification 80 Plus est un label attribué aux alimentations ayant un rendement supérieur à 80% lors d’une utilisation à 20%, 50% et 100% de charge. Pour faire simple, le rendement est rapport entre la puissance consommée et la puissance fournie : si vos composants ont besoin de 350 watts, et bien votre PC consommera (350 x 100) / 80 = 437 watts, donc vous perdez 87 watts et plus le rendement est élevé, moins vous perdez d’énergie !

Taux de Charge 20% 50% 100%
Rendement 80 PLUS 80% 80% 80%
Rendement 80 PLUS Bronze 82% 85% 82%
Rendement 80 PLUS Argent 85% 88% 85%
Rendement 80 PLUS Or 87% 90% 87%
Rendement 80 PLUS Platine 90% 92% 89%

Et on peut constater que le rendement est meilleur à 50 % de la charge. D’où l’importance du choix de la puissance de l’alimentation.

Qualité, stabilité et durabilité

Les derniers critères de choix d’une alimentation, et pas des moindres, sont ses performance. Pour cela, le meilleur moyen est de faire un tour sue la toile pour lire les tests et les avis sur l’alimentation en question.

… Et pratique

La connectique

La connectique varie peu d’une alimentation à une autre mais il n’est pas inutile d’y jeter un petit coup d’œil. Il est évident qu’elle doit satisfaire l’ensemble des vos composants actuels mais puisqu’une bonne alimentation peut durer de nombreuses années, il est important de vérifier l’évolutivité de la connectique.

Voici une liste non exhaustive des connecteurs d’alimentation :

Connecteurs 20+4 broches, 12V 4+4 broches, SATA, PCI 6+2 broches, molex, disquette

Enfin, même si la majorité des alimentations propose des connecteurs inamovibles, il existe des alimentions, dites modulaires, qui permettent de n’utiliser uniquement les connecteurs nécessaires. En effet, chaque cordon de connecteurs peut se détacher du bloc d’alimentation ce qui permet de minimiser le noble de câble dans la tour afin d’améliorer le trafic de l’air.

La norme

La norme de l’alimentation est déterminée par le boîtier dans lequel elle va prendre place. La plus courante les l’ATX. Mais celle-ci se décline en plusieurs normes apparus au fil du temps avec les nouveaux besoins des composants. La plus récente les l’ATX 2.3. D’autres boitiers plus exotiques nécessitent une norme particulière telles que le Flex-ATX ou l’EPS, le SFX ou le TFX.

La ventilation

Actuellement, la plupart des alimentations sont dotées d’un ventilateur 12 cm voire plus ainsi que d’une structure en nid d’abeille à l’arrière. Ces ventilateurs de grande taille sont à privilégier devant les ventilateurs de 80 cm ou moins. En effet, l’alimentation est un élément qui chauffe beaucoup et un ventilateur est source de nuisances sonores. Pour palier encore plus efficacement à cette nuisance, il existe l’alimentation dites passives, dépourvues de ventilateur. Cependant, la prudence est de mise et un surcout non négligeable est à prévoir.

Enfin, la majorité des alimentations possèdent un système d’autorégulation qui permet ainsi de profiter de plus de silence lorsque l’ordinateur est peu sollicité.